Andalousie

Piranesi. Estampes d’un visionnaire

Du 22 Avril au 25 Juillet 2021 // Expositions
Piranesi. Estampes d’un visionnaire
Giovanni Battista Piranesi (Venise, 1720-Rome, 1778) était un architecte passionné à l'œil de peintre qui façonnait ses créations uniquement sur des plaques de gravure. Cette présentation est une invitation à pénétrer fugitivement dans l'univers de cet artiste visionnaire, héraut d'un art en liberté qui, à l'exception de Goya, ne sera repris que bien après le XIXe siècle et consacré par les avant-gardes.

Les plus de mille gravures de Giovanni Battista Piranesi (Venise, 1720-Rome, 1778) sont l'œuvre d'un architecte passionné à l'œil de peintre qui façonnait ses créations uniquement sur des plaques de gravure. Maître universel de la gravure, Piranèse s'est imposé comme le meilleur chroniqueur graphique de Rome, dans des vues scénographiques où la ville baroque se fond dans son environnement de ruines monumentales antiques.

Dans Vedute di Roma (1748-1778), la ville est le théâtre d'une vie quotidienne qui passe indifférente à la présence imposante d'une architecture que Piranèse décrit en détail, avec une maîtrise magistrale de la perspective et des volumes, et avec des effets picturaux qui atteignent un sens intense de l'atmosphère. En revanche, dans Le antichità romane (1756), les vues descriptives et topographiques de Rome deviennent la mémoire d'un passé enfoui dans les rues et, surtout, un éloge préromantique des ruines. Dans cette ville presque fictive, Piranèse est un antiquaire qui collecte des témoignages architecturaux et décoratifs, base de son invention, comme il le fera également dans sa Descrizione e disegno dell'Emissario del Lago Albano (1762).

Mais au-dessus de ce Piranèse, graveur de vedute romaine innovante, qui connut en son temps un extraordinaire succès commercial, un autre s'est imposé : l'auteur des célèbres Carceri d'invenzione (vers 1749-1750 et 1761). Ces espaces impossibles, sans issue, colossaux, lugubres, inquiétants, silencieux et solitaires, n'étaient pas de véritables prisons ou projets, mais les chimères d'un artiste voué à son imagination débordante.

La petite sélection d'estampes de cette exposition, issue de la série acquise à Rome à la fin du XVIIIe siècle par l'Académie royale de San Carlos et conservée aujourd'hui au Musée des Beaux-Arts de Valence, est une invitation à pénétrer fugitivement dans l'univers de cet artiste visionnaire, héraut d'un art en liberté qui, à l'exception de Goya, ne sera repris que bien après le XIXe siècle et consacré par les avant-gardes.


Infos pratiques afficher sur Google Maps
Horaires


Du 22 Avril au 25 Juillet 2021

Contact


https://www.carmenthyssenmalaga.org/


info@carmenthyssenmalaga.org

+34902303131


Partager